2608caf971779dc0275a13b2f621689

Nous nous connaissons depuis plus de deux ans, Julien et moi jouons ensemble dans la même équipe au sein du même club de sport. Pendant deux ans, nous allons passer tellement de temps ensemble, pendant les matchs, puis dans tous les moments autour du sport comme les apéros, les douches, les soirées, etc.

On partage tellement de choses dans le sport. La joie de la victoire, la déception de la fête, on apprend vite à connaître une personne sur le terrain.
Enfin, c’est ce que je pensais. Car hier, Julien au cours d’une discussion m’annonce qu’il est gay. Un vrai choc !

En effet, je n’ai de mon côté jamais caché mon homosexualité et mon copain vient régulièrement nous encourager lors des matchs, comme le font tous les conjoints des joueurs/joueuses de l’équipe. Je n’aborde pas le sujet à chaque conversation, mais si on me pose des questions, j’y réponds sans tabou. De l’autre côté, face à des équipes parfois un peu machos, je n’hésite pas leur dire ce que je pense s’ils osent faire une remarque homophobe.

Pourtant, malgré tout ça, jamais Julien ne m’avait parlé de son homosexualité. Il m’a dit hier qu’il avait peur de ma réaction, que mon attitude change, etc. Il aura fallu plus de deux ans pour qu’il m’en parle.

Mais pour moi, il était évident que ça n’allait rien changer. C’était mon ami avant et étant moi-même gay, comment est-ce que j’aurai pu le juger sur son homosexualité ? Pourquoi est-ce qu’il avait à ce point peur de m’en parler ?

En tout cas, aujourd’hui, je suis encore plus heureux de jouer avec cette équipe. Non pas parce qu’un de mes coéquipiers est gay comme moi, mais parce qu’on se fait confiance et que nous avons créé un lien fort entre nous sur le terrain. Je suis très touché par la confiance que Julien m’a donnée.


5

We've known each other for more than two years; Julien and I are doing sport together in the same team, in the same club. During two years, we spent so much time together during the games, and then at every moment around sport such as aperitifs, showers, parties, etc.

We shared so much in sport. Happy when we win, sad when we are losing, we quickly learn to know a person in the field.

At least, this is what I thought. Because yesterday, Julien told me he was gay during a discussion. What a shock!

In fact, I have on my side never hidden that I was gay and my boyfriend comes regularly to support us during the games, as all boy and girlfriends do. I do not speak about it at every conversation, but if someone asks me, I answer without any taboo. On the other side, I do not hesitate to tell macho team we are playing against what I think if they dare making a homophobic remark.

Yet, despite all this, Julien never told me that he was gay. He told me yesterday that he was afraid of my reaction, that my attitude towards him might change, etc. It took him more than two years to talk to me about it.

But for me, it was obvious that it was not going to change anything. He was my friend before and being gay myself, how I could ever judge him about being gay? Why was he so afraid to tell me?

Anyway, today I am more than happy to play with this team. Not because one of my teammates is gay like me, but because we trusted each other and we have created a strong link between us in the field. I am very honored by the trust that Julien gave me.